Nyhavn

Note Iperiago :


Ajouter aux favoris, modifier, noter ? Connectez-vous →



Partager

Le lieu

Nyhavn est un canal du centre de Copenhague dont le nom signifie nouveau port en danois. Il est caractérisé par les vives couleurs des maisons qui le bordent. On y trouve l'ancienne maison de l'écrivain Hans Christian Andersen qui y vécut pendant 18 ans, des bateaux amarrés que l'on peut visiter presque en tout temps ainsi que plusieurs lieux d'exposition.

À son embouchure on rejoint le Syhavnen, cours d'eau qui traverse Copenhague. La rue Toldbodgade franchit le canal environ à ses deux tiers.

Nyhavn a été construit par le roi Christian V de 1670 à 1673, creusé par les prisonniers de guerre suédois de la guerre dano-suédoise de 1658 à 1660.

Il s'agissait d'une passerelle vers la mer de la vieille ville intérieure à Kongens Nytorv (Place Royale), où l'on traitait les navires cargo et les prises des pêcheurs. Il était connu pour la bière, les marins, et la prostitution.

Le premier pont sur Nyhavn a été ouvert le 6 février 1875. C'était une passerelle provisoire en bois1. Elle a été remplacée par le pont actuel en 19122.

Comme les navires océaniques grandissaient, Nyhavn a été repris pour le trafic de marchandises des petits vaisseaux danois interne. Après la Seconde Guerre mondiale, le transport terrestre a repris ce rôle et de la circulation des petits vaisseaux a disparu du port de Copenhague, laissant Nyhavn largement désertée des navires.

Le long de son coté nord, côté ensoleillé, Nyhavn est bordée de bars et de restaurants en face du port. Même par temps froid, des passants sont assis en plein air pour prendre une bière avec une couverture sur les jambes, fourni par le restaurant sur chaque siège. Nyhavn sert de plaque tournante pour des balades sur les canaux.

Le Mémorial de l'Ancre (en danois: Mindeankeret) à la fin de Nyhavn, où il rencontre Kongens Nytorv, est un monument à la mémoire des plus de 1 700 officiers et marins danois en service dans la marine, dans la flotte marchande ou des forces alliées qui ont sacrifié leur vie au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Source : auteurs Wikipedia, "Nyhavn"

Par iperiago le - Modifié le - Signaler une erreur
Commentaires