Place Hoche

Ajouter aux favoris, modifier, noter ? Connectez-vous →



Partager

Le lieu

Ornement de la ville nouvelle créée par le roi, la place Dauphine fut la première place octogonale de France (1671). Son association à la perspective majestueuse ménagée vers l’église Notre-Dame manifeste l’importance prise par l’urbanisme dans les préoccupations du XVIIe siècle

La place a pris le nom de Lazare Hoche, général des armées républicaines qui naquit à Versailles en 1768 et dont le cœur est conservé à l’église Notre-Dame. Remarquer dans la cour du no 10, une jolie copie de La Frileuse de J. A. Houdon (1741-1828), talentueux sculpteur versaillais.

C’est sur cette place que fut installée la guillotine du département pendant ses passages à Versailles durant la Révolution. Mais on n’a dénombré que sept exécutions capitales sur ce site.

En savoir plus sur...
  • Versailles, côté scandale ! - Où l’on reparle de l’affaire du collier... Au no 6 de la place Hoche se trouvait une hôtellerie à l’enseigne de "La Belle Image". C’est là que, le 1er février 1785, la comtesse de La Motte donna rendez-vous au cardinal de Rohan pour s’y faire remettre le fameux "collier de la reine". L’escroquerie fut découverte peu après mais nuisit beaucoup à la réputation de Marie-Antoinette, laquelle n’avait pourtant jamais envisagé l’acquisition de cet incomparable bijou.
  • Le pavillon des Fontainiers - Dans ce bâtiment édifié en 1683, situé au 11 rue Carnot, juste à côté de la Place Hoche, un réservoir dissimulé recevait l’eau des sources des environs pour la redistribuer aux fontaines du quartier. Son architecture correspond aux contraintes imposées par Louis XIV aux bâtisseurs de la ville. En effet, le roi imposa l’emploi de la brique dans les façades à l’instar de celle du château du côté de la ville. La hauteur des maisons était par ailleurs limitée à un étage et à un comble mansardé afin, dit-on, de ne pas gêner la vue depuis le château.
Par otversailles le - Modifié le - Signaler une erreur - © OT de Versailles
Commentaires